Options de thème

Activer le thème du module

Images de fond

Quelle image d'arrière-plan vous souhaitez utiliser?

Options de thème

Activer le thème du module

Images de fond

Quelle image d'arrière-plan vous souhaitez utiliser?

Xbox One Actualité XBOX SERIES X : SSD AMOVIBLE, PUISSANCE, TAILLE, MANETTE, IMAGES, TOUTES LES INFOS OFFICIELLES SUR LA CONSOLE

GalackQSM

Empereur de Leak-World
Membre du personnel
Administrateurs
Modérateurs
Inscrit
8/3/20
Messages
49
Resources
16
Réactions
15
Points
8
Age
26
Localité
France
Site web
Leak-World.net
1584474396971.png

Après des mois de teasing, Microsoft vient de dévoiler toutes les infos autour de la future Xbox Series X, via un article publié sur Eurogamer par nos confrères de . On sait désormais beaucoup de choses sur la prochaine console de Microsoft, et on vous propose de découvrir tout ceci dans l'article à puce ci-dessous. Nous allons donc évoquer le matériel de la console et plus particulièrement son SoC (la puce qui regroupe CPU et chipset graphique) afin de se donner une idée des performances de la machine. On évoquera ensuite le Ray Tracing permis par la console, puis le système de stockage inédit de la machine (avec une sorte de carte mémoire pour augmenter l'espace de stockage SSD), et on s'attardera sur le châssis et la manette.

1584474413282.png

QUELLE PUISSANCE POUR LA XBOX SERIES X ?
Comme on le savait déjà, la console va embarquer un SoC conçu par AMD, et fabriqué par le fondeur TSMC en utilisant une finesse de gravure de 7nm. D'une taille de 360 mm² (soit moins que ce que l'on prévoyait), la puce héberge huit coeurs CPU à architecture Zen 2 (la même que sur les CPU PC Ryzen de seconde génération) équipés de l'hyperthreading, et offrant ainsi 16 threads (la fameux coeurs virtuels). Il faut savoir que sur cet ensemble, un coeur, et donc deux threads, seront intégralement dédié à l'exécution du système d'exploitation, et à toutes les tâches annexes de la machine, ce qui laisse potentiellement 7 coeurs et 14 threads aux développeurs pour faire tourner leurs jeux. Microsoft promet au passage que chaque coeur offre des performances 4x supérieures à ceux de la Xbox One X, ce qui n'est pas impossible vu que ces derniers peuvent tourner à 3.8Ghz.

1584474462118.png

En ce qui concerne le chipset graphique, ce dernier offre 52 CU (Compute Units) et donc 3328 shaders, tournant à 1825Mhz, ce qui permet donc bien d'obtenir les 12 téraflops de puissance annoncés de longue date par le fabricant. L'objectif est donc bien de pouvoir proposer du 4K 60 fps, ou du 120 fps à des résolutions moindres, ce qui devrait faire plaisir aux joueurs compétitifs pour qui la moindre frame est capitale. Grâce à l'architecture RDNA et aux fréquences bien plus élevées, la machine délivrerait des performances similaires à celles d'une GeForce RTX 2080, et tout cas lors du test réalisé par DigitalFoundry sur Gears 5. Les cutscenes vues en 30 fps sur Xbox One X sont désormais en 60 fps, et la qualité globale du titre serait très proche de ce qui est disponible sur PC.

Vous devez être inscrit pour voir les médias

1584474546612.png

LE RAY-TRACING GARANTI !
Autre confirmation de ce que l'on savait déjà : la Series X proposera bien du ray-tracing matériel, avec donc des unités de calcul spécifiquement dédiées à cette tâche sur la puce. Le chipset supporte totalement le DXR au standard 1.1, et de manière similaire au RT cores des cartes graphiques RTX, il peut se charger du calcul de la manière dont les rayons lumineux rebondissent sur les surfaces à un rythme de 380 milliards de rayons par seconde. Sans accélération matérielle, et en utilisant les shaders classiques (les unités de calcul standard), de tels effets auraient demandé à eux seul plus de 13TFLOPS de puissance. Bien sûr, comme sur PC, l'utilisation du RTX aura un sérieux impact sur le framerate, mais on espère que sa généralitation dans les consoles poussera les développeurs à optimiser la technologie de manière bien plus active. D'ailleurs, avec 15.3 milliards de transistors sur une puce de 360mm², le SoC de la Series X offre une densité de semi-conducteurs deux fois plus élevée que sur la One X.

1584474633299.png

En ce qui concerne la mémoire, la solution de Microsoft offre une interface 320 bit avec 10 modules de GGDR6 sur la carte-mère, six d'entre eux offrent 2Go et quatre ne font qu'un Go. Au total, 10 Go de mémoire tournent à 56Go/seconde tandis que les six autres offrent une bande passante de 336Go/sec. En ce qui concerne les jeux, il faut savoir qu'ils devront se contenter de 13.5Go sachant que 2.5Go (pris parmi les plus lents) seront réservés au système d'exploitation.

1584474648923.png

STOCKAGE SSD ET CARTES-MÉMOIRES
Comme annoncé, la machine va laisser tomber les disques durs magnétiques au profit de mémoire flash via un SSD. 1To seront donc directement situés sur la carte mère, tandis qu'on pourra augmenter le total via une carte mémoire spécifique. Développée par la société Seagate, cette extension qui rappellera des souvenirs aux anciens contient en réalité un SSD 1To qui se branche directement via un port PCIE. Cela permet donc de doubler la capacité de la machine, même si on se doute que le prix sera salé. Autre avantage de la mémoire flash, la Series X va pouvoir utiliser de la mémoire virtuelle. Les anciens PCistes savent que lorsque votre machine est à l'agonie par manque de RAM, il était possible d'attribuer une partie du disque dur le rôle de RAM, au prix de performances largement dégradées (un HDD est immensément plus lent qu'un stick de DRAM).

1584474699968.png

1584474705901.png

La Series X va proposer le même système, mais avec cette fois un SSD ultra-rapide derrière, ce qui signifie que les performances devraient à peine être dégradées. Grâce à ce système, la console va potentiellement pouvoir profiter de mémoire illimitée. Les développeurs prennent aisni l'exemple de centaines de gigas octets de données qui pourront ainsi être immédiatement disponibles. Grâce à ce système qui permet à la console de venir piocher directement les données sur le SSD, sans forcément devoir les charger dans la RAM, la console proposera une rapidité incroyable pour lancer un jeu. Lors d'un test, passer de Forza Motorsport 7 à State of Decay 2 ou Hellblade prenait en moyenne moins de 7 secondes. En revanche, on ne dispose pas d'informations sur la rapidité du lecteur optique qui est toujours un drive Blu-Ray 4K.



CONSOLE & MANETTE EN CHAIR ET EN OS
Alors qu'on s'attendait à un frigo, Microsoft nous dévoile que la Xbox Series X ne sera pas si grosse que ça comme on peut le voir sur les images ci-dessous. Avec son design en cheminée pour optimiser le flux d'air, la machine devrait permettre un excellent refroidissement à ses composants , ce qui garantit des performances stables, et une meilleure durée de vie. D'ailleurs, la firme de redmond n'a pas lésiné sur la solution de refroidissement avec un gros dissipateur à vapor chamber (une cavité où un liquide est évaporé puis condensé) en cuivre qui vient coiffer la puce et les modules mémoire. Toujours selon nos confrères, la machine affichera des dimensions de 15.1cm x 15.1cm x 30.1cm, ce qui n'est finalement pas si élevé, même si le volume du boitier passe de 4.32litres pour la One X à 6.86 litres pour la Series X. De même, la machine va prendre du poids (la faute à une alimentation et à un radiateur plus gros), avec 4.45Kg sur la balance, là ou la One X ne pesait que 3.69Kg.
 

Haut Bas